10 Jun 2018

Julien Foussard |

Agir en dirigeant
Image Julien Foussard |

Les souhaits de l'homme d'affaires et les changements opérés

La conception d’un site e-commerce a été la première réalisation de Julien Foussard (julien-foussard.life/) lors de ses débuts dans les affaires il y a plus de 10 ans. Déployant son énergie pour l’aboutissement de ses plans, le chef d'entreprise se démarque des autres entrepreneurs par sa volonté de travailler sérieusement sur la conception de projets novateurs. La faculté d'adaptation du jeune entrepreneur l'encourage à mener ses missions à bien. Il a effectivement créé une dizaine d'enseignes depuis ses débuts dans le monde de l’entrepreneuriat. À travers son organe financier Iron Capital, Julien Foussard épaule les jeunes porteurs de projets. Il octroie des fonds pour aider les sociétés britanniques et parisiennes à rentabiliser leurs activités.

Ce qu'il faut savoir de l'homme d'affaires et de l'entreprise Iron Web

Le succès de l’enseigne dirigée par Julien Foussard est garanti par son professionnalisme dans le monde digital mais aussi par l'efficience du pôle R&D et la dynamique de son positionnement. Courant 2016, Iron Web fait un chiffre d’affaires d'une centaine de millions d’euros. Elle compte parmi les enseignes récentes les plus entreprenantes de la French Tech britannique. Julien Foussard mène sa compagnie vers la prospérité. Il suit le "business model" d’une startup studio professionnelle de la conception de sites e-commerce de souscription en ligne.

S’aidant de son optimisme, l’homme d'affaires et promoteur autodidacte réalise ses désirs. Effectivement, il voulait évoluer dans la création de startups dès ses 12 ans. En 2010, il découvre les business models des services digitaux forfaitaires et en fait son domaine de prédilection. Il accompagne de nombreuses startups au travers d'Iron Capital. Le succès de ses boîtes est dû à l'acharnement et au savoir-faire de Julien Foussard. Durant son parcours, il a efficacement fait face aux complications associées à la création d’entreprise. La création d’Oyst, un mode de paiement sur la toile, en 2016, témoigne de l’envie de Julien Foussard de modifier le statu quo ainsi que les systèmes courants, motivant grandement son cheminement professionnel.

Afin de sortir du lot, Julien Foussard oriente, encourage et avertit. L’homme d'affaires s'avère être convaincu qu’il faut être correctement orienté pour bien accomplir. Des démarches préétablies censées faire fructifier leurs placements sont suivies par la majorité des organes financiers qui n’ont jamais lancé d’affaires. Grâce au venture capital, les sociétés récemment créées sont financées. Au lieu de compter sur un groupe de banquiers, ce holding s’appuie sur de professionnels comme Julien Foussard, qui ont les mains dans les affaires tous les jours, ce qui fait sa force.

En sa qualité de porteur de projet et de promoteur, Julien Foussard estime qu’il est évident et légitime d’aider les porteurs de projets ambitieux dans la rentabilisation de leur enseigne en leur apportant son soutien. L’un des fondateurs français de la compagnie Iron Group s'avère être le businessman et son bras financier, dirigé par Anne de Kerckhove, est le holding d’investissement anglais Iron Capital. Selon le businessman, créer Iron Capital est un excellent moyen de supporter les jeunes porteurs de projets audacieux, mais aussi de garantir l’avenir du système et d’exprimer sa reconnaissance. Le bailleur de fonds britannique Iron Capital géré par Julien Foussard finance exclusivement les entreprises qui visent le Royaume-Uni ou les États-Unis et qui vendent des prestations par souscription.

N’ayant jamais eu peur d’essayer, d’échouer et de reessayer, Julien Foussard concrétise son projet OYST, armé de sa résolution et de sa passion pour l’entrepreneuriat. L'homme d'affaires savait, avant même de travailler, qu’il voulait monter des startups. Optimiste et ingénieux, il crée son premier site de commerce sur Internet en 2007. La première d’une longue série. Julien Foussard continue de progresser dans le domaine professionnel en collaborant avec l'entreprise anglaise Iron Group. Il étend ses activités dans l'aide à la création et à l'administration d’entreprise au travers d'Iron Capital. La contribution du businessman à la continuité des prestations d’e-commerce se fait via son soutien envers les compagnies récentes et possédant de fortes chances de réussite telles que Krank ou Cheerz.